rchemine2

 

Le Ramonage 

Le ramonage est une intervention réglementaire et doit être réalisé 2 fois par an par une entreprise qualifiée et certifiée. (pour les combustions liquides et solides (fuel, bois, charbon…))

 

La procédure de ramonage consiste à réaliser un audit de l’installation ainsi qu’un nettoyage mécanique du conduit de fumée (+ conduit de raccordement) et de l’appareil de combustion.

 

Le ramonage par Axop c’est:

Une inspection rigoureuse du conduit (vacuité), distance de sécurité…

Une inspection de l’appareil de combustion, souche, solin, entrée d’air….

Un nettoyage des conduits

Un respect du planning et de l’habitat

Une attestation de ramonage

 

Le ramonage c’est obligatoire !

 

Circulaire du règlement départemental sanitaire type du 9 Août 1978 (article 31.6)  " Les conduits de fumée habituellement en fonctionnement et desservant les foyers individuels doivent être ramonés deux fois par an, une de ces opérations devant être  réalisée pendant la période d'utilisation …
Les ramoneurs doivent prévenir de leur passage à l'avance et les occupants des locaux devront prendre toutes dispositions utiles pour permettre l'exécution de ce travail…les dispositifs permettant d'accéder à toutes les parties des conduits de fumées et de ventilation doivent être établis en tant que de besoin et maintenus en bon état d'usage pour permettre et faciliter les opérations d'entretien et de ramonage… " 

Cf le RDST de votre département l'article est le 31.6

Télécharger le RSDT du Rhône

Télécharger le RSDT de L'Ain

 

 

C’est préférable pour notre sécurité !

 

Outre ces dispositions départementales et municipales, l'entretien régulier des conduits évite 

Les accidents liés au monoxyde de carbone (un gaz incolore et inodore mais mortel), ces intoxications frappent plus de 7000 personnes par an et l'on déplore plus de 300 décès par an en France.

Les risques d'incendies liés à l'enflammement du bistre (résidus goudronneux).

 

C'est préférable pour l'environnement

 

Le fait d’effectuer le ramonage permet de préserver le rendement énergétique de son appareil de combustion.